Teatre a Sant Juéri

La Maison d’Animation « Lo Capial » en partenariat avec le centre occitan Rochegude accueille son atelier théâtre le samedi 10 octobre à partir de 20 h 30 au Cinélux. L’atelier théâtre, composé de 8 comédiens dit amateurs mais pour le moins talentueux, présentera deux de ces dernières mises en scène.
La première est de Frédéric CAYROU. Elle s’intitule « A travèrs la luneta » : Gafalard, le garde-champêtre, et son ami Firmin regardent à l’aide d’une longue-vue ce qui se passe ailleurs. L’idée vient à Firmin de regarder ce que fait sa femme, restée à la maison…
La seconde est une pièce qui trouve son origine au moyen âge sous le titre de la farce du cuvier toujours joué avec succès de nos jours et traduite en occitan par l’abbé G. farenc sous le titre de la Farçà du bugadon ».
Un homme doit obéir à sa femme et à sa belle-mère, qui veulent lui imposer tous les travaux du logis. Elles lui donnent donc un « rôlet », liste des travaux qu’il aura à effectuer.
Jacquinot aide sa femme pour un travail ménager au bord du cuvier, un grand baquet qui contient le linge sale. Sa femme bascule alors dans le cuvier. Tempêtant et suppliant son époux, elle est sur le point de mourir noyée. Jacquinot lui répond simplement que la sortir de l’eau ne fait pas partie de sa liste.
Il ne se décide à aider sa femme à sortir du cuvier qu’après la promesse qu’il sera dorénavant le maître du logis.
Comment tout cela va-t-il s’achever ?
Entre les pièces, la soirée sera agrémentée par de petits sketchs issus de répertoires occitans riches et variés, poésies, morceaux choisis, contes ou récits…

L’atelier théâtre présente des textes écrits par de grands auteurs occitans mais il s’agit de pièces populaires et divertissantes proches du Vaudeville et qui s’adressent à tous les publics.
Entrée : 5 € – gratuit : moins de 12 ans.
Retrouver l’atelier théâtre sur le site du centre occitan rochegude : http://www.centre-occitan-rochegude…


Lo talhièr de teatre del Centre Cultural Occitan de l’Albiges mai conegut coma Centre Occitan Rocaguda (CÒR) après aver mudat los catons del Grifol a l’Ostal Rocaguda, nasquèt mai omens cinq ans fa. Una còla de qualques-unes del talhièr de lectura e / o de convèrsa agèron l’idèia,per melhor virar la lenga e la far viure de montar aquel talhièr de teatre.

Per ara sèm uèit, 4 òmes e 4 femnas —mas aquò es pas fach exprès— que ensajam de trapar unas novèlas pèças a cada sason, sason que bessona pauc o pro ambe l’annada dels escolans ; coma aquò se passa per gaire totas las associacions.
Ongan avèm causit de jogar doas pèças :
La prumièira es de Frederic CAÏRON. A travèrs la luneta. Gafalard, garda e sonamic Firmin fan fintanèla ambe una longa-vista per veire çò que se passa dins una bòria. Lo Firmina l’idéia de voler espississar çò que se passa a son ostal onte sa femna es demorada…Missanta obona idèia ?

La segonda es una farça, una galejada, un enganadís de l’Atge Mejan, revirada a l’occitan per l’Abbat G. FARENC : La farça del bugadon. Cossí doas femnas, la femna e sa maire decidan de portar las cauças e de menar l’ostal de lor biais en emmoscalhant lo paure puta d’òme… Cossí aquel s’en tirarà ?

Avèm per costuma de pas daissar de viudes a la debuta, al mièg o a la fin e prepausam de poesias, de pichons contes o racontes, de pichonetas peçòtas tirats del repertòri occitan mai queriche.

x

Voir aussi

Gérard Raynal

Hommage à Gérard Raynal

Mesdames et Messieurs, parents et amis de Gérard ici rassemblés pour lui ...