A noter

Deux nouvelles représentations théâtrale d’Ar’Scène81

Quand :
20 janvier 2018 @ 20 h 30 min
2018-01-20T20:30:00+01:00
2018-01-20T20:45:00+01:00
Où :
Salle du Cinélux
19 Place Emile Albet
81160 Saint-Juéry
France
Coût :
7,00 € et 3,00 €
Contact :
Lo Capial
Deux nouvelles représentations théâtrale d’Ar’Scène81 @ Salle du Cinélux | Saint-Juéry | France

La section théâtre de Lo Capial, Ar’Scène81, propose la représentation de deux pièces de Jean Cocteau, Le menteur et Le bel indifférent.

Entrée générale 7,00 €. Tarif réduit (étudiants, demandeurs d’emplois, moins de 10 ans) 3,00 €.

Le menteur écrit pour Jean MARAIS
Le menteur  est une réflexion humoristique sur le côté pathologique du mensonge, sur son rapport à la vérité, sur l’ambiguïté qui peut exister entre les deux, sur sa beauté lorsqu’il devient imagination. En deuxième lecture, c’est également une réflexion sur le métier de comédien, un comédien est-il un menteur, dit-il au contraire la vérité, ou paradoxe ultime ment-il tout en disant la vérité ?

Le bel indifférent écrit pour Edith PIAF
C’est l’histoire d’une femme qui attend, qui attend et qui attend encore. Elle attend le retour d’Emile, son homme, puis lorsqu’il arrive, elle attend qu’il veuille lui parler, qu’il lui donne des preuves que son amour fou pour lui est partagé. On pourrait croire que cette pièce, écrite en 1940, appartient à un passé révolu à notre époque où les femmes ont conquis leur indépendance. Mais ce serait oublier que celle de la pièce est chanteuse, qu’elle a déjà son indépendance financière et intellectuelle. Non, on parle ici de la passion, de cette dépendance envers un autre être qui pousse à l’autodestruction, au reniement de soi, au renonce-ment ; et au-delà, on y parle de ces êtres humains délétères (quels que soit leur sexe d’ailleurs) qui sont de véritables trous noirs émotionnels, qui aspirent toute vie chez les autres et les dépouillent de leur identité. Amants indifférents, possessifs ou violents, harceleurs, violeurs, gourous religieux ou politiques ; la liste est hélas longue

Avec Hélène STEICHEN. Mise en scène de Thierry MARINA.